Croatie : une clôture aux frontières pour « se protéger » des réfugiés ?

| |

La Présidente croate Kolinda Grabar-Kitarović, de retour de Budapest à l’occasion d’une réunion du « groupe de Višegrad », a annoncé qu’elle était en faveur d’une clôture le long de la frontière avec la Serbie pour « protéger » le pays contre l’afflux de migrants.

« Je pense qu’à l’avenir, il faudra une sorte de clôture ou de barrière physique [anti-migrants] avec les pays voisins. Mais il ne faut pas comparer cela à Srebrenica ou à un camp de concentration », a déclaré Kolinda Grabar-Kitarović (Union démocratique croate - HDZ) au quotidien Jutarnji List. La présidente a ajouté qu’elle préférait devoir éviter la pose d’une telle clôture, mais qu’elle ne voyait pas comment faire autrement pour « protéger » le pays à l’avenir. Débordée par l’afflux de réfugiés, la Croatie ne peut plus prendre soin de ces gens, a-t-elle indiqué. Mais le gouvernement de centre-gauche de Zoran Milanović s’est opposé à ce projet, ainsi qu’au (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous