Slobodna Bosna

Croatie-Turquie : le match qui a ravivé toutes les déchirures de la Bosnie

| |

A la veille des quarts de finale de l’euro 2008 opposant la Croatie à la Turquie, la police de Bosnie-Herzégovine était en état d’alerte. En effet, ce match a été un catalyseur de toutes les tensions ethniques qu’expriment les supporters de football croates de Bosnie-Herzégovine... mais aussi les supporters bosniaques, qui soutenaient la Turquie « par défaut », l’équipe de Bosnie-Herzégovine étant aux abonnés absents. Le commentaire de Senad Avdić, de Slobodna Bosna, à la veille de la rencontre, finalement remportée par la Turquie.

Par Senad Avdić Seule la police de la Fédération de Bosnie-Herzégovine se prépare pour ce match à « haut risque » entre la Croatie et la Turquie. Cela ne trouble personne en Europe. De plus, aucune autre institution fédérale, aucun politicien, croate ou bosniaque, ne s’est exprimé sur le sujet, ne serait-ce que par respect pour le protocole, en faisant appel à la décence civile élémentaire et à l’abstention de la violence et du hooliganisme potentiellement funeste, et fatal. Le Premier ministre croate Ivo Sanader avait pourtant émis des réserves à propos du concert de Marko Perković Thompson, récemment organisé sur la place centrale de Zagreb, (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous