Novosti

Croatie : tant qu’il y aura des pêcheurs en mer Adriatique...

| |

La pêche croate est au bord du gouffre. Des conditions de travail difficile, un métier peu rentable et des ressources qui s’épuisent... Pour faire face à l’augmentation de leurs coûts, les pêcheurs raclent les fonds, compromettant l’avenir. Depuis vingt ans, les associations demandent la création d’espaces marins protégés. Des lois existent, mais elles ne sont guère appliquées, faute de moyens de contrôle.

À cinq heures du matin, un seul bateau quitte le port de Novalje, dans l’île de Pag. L’embarcation longue de dix mètres se dirige vers le sud de l’île où, la veille, les pêcheurs ont étendus leurs filets. À bord, se trouvent le capitaine Ivo Škunca, son fils Hrvoje et le marin Ivan Ključka. Retrouvez notre dossier : La mer Adriatique, une ressource naturelle malmenée Arrivés au premier filet, la déception est lisible sur le visage des pêcheurs. Seules deux pieuvres de taille moyenne et quelques rougets gigotent encore dans les mailles. Au bout de deux heures de mer, Ivo et son équipe n’ont guère extrait que 1.500 kuna (200 euros) de marchandise. (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous