Crise des réfugiés : la nouvelle route des Balkans passe désormais par la Slovénie

| | |

Depuis que la Hongrie a fermé sa frontière avec la Croatie, vendredi soir à minuit, les réfugiés sont dirigés vers la Slovénie, puis vers l’Autriche. Ce corridor, étroitement contrôlé par la police et l’armée, est pour le moment ouvert, mais nul ne sait pour combien de temps.

Par Laëtitia Moreni C’est au milieu de champs de maïs que se situe le nouveau point de passage de la route des Balkans. A une centaine de kilomètres au Nord de Zagreb, la ville de Čakovec, 27 000 habitants, a accueilli samedi après-midi, peu après 17 heures, un train spécial de dix wagons transportant 1 800 réfugiés. Il s’agissait du premier convoi à prendre ce nouveau chemin vers la Slovénie depuis la fermeture, vendredi 16 octobre, de la frontière croato-hongroise par le gouvernement de Budapest. « Pour l’instant, nous ne sommes que huit, mais nous attendons l’équipe qui était à Botovo, au point de passage avec la Hongrie », explique un (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous