Le Courrier des Balkans

Croatie : pourquoi le journaliste Ivo Pukanić a-t-il été assassiné ?

|

La Cour suprême de Croatie a définitivement confirmé mercredi les lourdes peines prononcées contre les six hommes reconnus coupables du meurtre des journalistes Ivo Pukanić et Niko Franjić, victimes d’un attentat à la voiture piégée en 2008. Le parrain serbe Joca Amsterdam, accusé d’avoir commandité le crime est toujours en cours de jugement à Belgrade, mais les motifs du meurtre demeurent incertains.

(Avec Index.hr et B92) - Le 23 octobre 2008, Ivo Pukanić, propriétaire de l’hebdomadaire Nacional, et son collaborateur Niko Franjić, sont assassinés : piégée, la voiture du patron de presse explose dans un parking du centre de Zagreb. Nacional avait publié de nombreuses informations dérangeantes, notamment sur la mafia balkanique des cigarettes, mais ce n’est pas la seule piste pouvant expliquer le double meurtre. L’appel déposé par Slobodan Đurović a été partiellement reconnu par la Cour Suprême, et sa peine a été réduite de 25 à 23 ans de prison. Par contre, les lourdes condamnations des trois autres accusés ont été confirmées voire aggravées. Željko (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous