Novosti

Croatie : Petrokemija, la victoire des salariés contre la finance

| |

Une fois n’est pas coutume, la machine financière a dû plier devant l’abnégation des salariés. Ça s’est passé à Petrokemija, entreprise chimique basée au sud-est de Zagreb. Grâce au soutien du ministre de l’Économie, les employés ont réussi à relancer leur outil de production et évité son dépeçage par des fonds de pension véreux.

Par Igor Lasić Le processus de recapitalisation de Petrokemija, fabricant de fertilisants et d’engrais chimiques situé à Kutina, au sud-est de Zagreb, en cours depuis fin 2013, a connu quelques moments intéressants et optimistes ces dernières semaines. Comme on le sait, l’Etat, autrefois actionnaire majoritaire, a cédé de ses parts dans de nombreuses grandes entreprises croates à des actionnaires minoritaires privés, des représentants de fonds de pension, c’est-à-dire à des banques. C’est ainsi qu’INA a été cédée au Hongrois MOL, sans trop d’égards vis-à-vis des autres actionnaires. Alors que l’unique objectif stratégique des banques était de (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous