Novosti

Croatie : « ma vie sur une montagne d’ordures »

| |

A quelques kilomètres de Zagreb, entre 600 et 800 tonnes de déchets sont enfouis tous les jours dans la décharge de Prudinec-Jakuševec. Un vrai calvaire pour les habitants des villages voisins, empoisonnés par les odeurs et les gaz toxiques et une menace pour l’ensemble de l’agglomération de Zagreb : le méthane et le de dioxyde de carbone s’accumulent sous terre pour former une véritable bombe à retardement.

Par Dragan Grozdanić L’entrée du centre d’enfouissement de Prudinec-Jakuševec, situé à une vingtaine de minutes du centre de Zagreb : les camions à ordures défilent à intervalles réguliers et grimpent la colline de déchets, les mouettes qui volent à son sommet attendent que la benne se vide afin de récupérer quelques restes. Et cela dure depuis des décennies. A une centaine de mètres de l‘entrée, au fond de la décharge, on peut voire des tas de compost. Le centre de compostage a ouvert il y a quatre ans, le week-end il ne fonctionne pas. Ivica Barukčić le président du conseil local de Mičevec explique sur ton ironique : « On nous a interdit (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous