Le Courrier des Balkans

Croatie : les vétérans de la « guerre patriotique » jouent le retour de la droite

| |

Depuis cent jours, les branitelji, les vétérans de guerre croates, campent sur l’avenue Savska, dans le centre de Zagreb. Ils réclament la démission du ministre des Anciens combattants, mais veulent surtout défendre la mémoire de la « guerre patriotique ». Une mobilisation que la nouvelle Présidente, la conservatrice Kolinda Grabar-Kitarović, ne manque pas d’utiliser contre le gouvernement de centre-gauche.

Par Laëtitia Moreni En longeant l’avenue Savska, on les aperçoit en bottes et treillis militaires, un café fumant dans les mains. Depuis le 20 octobre 2014, les vétérans ont investi ce bord de route, installés dans des tentes blanches devant le ministère des Anciens combattants. Malgré la neige du mois de décembre et le grand froid de janvier, plus d’une quarantaine d’anciens soldats de l’armée croate occupent tous les jours ce campement de fortune. Le mouvement a commencé au lendemain de la déclaration de Bojan Glavašević, l’un des deux assistants du ministre des Anciens combattants, Predrag Matić, lui-même vétéran. « Les victimes civiles (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous