Le Courrier des Balkans

Croatie : les réfugiés serbes vont perdre leur statut

|

La guerre d’indépendance de Croatie a fait près d’un million de déplacés et de réfugiés - beaucoup sont toujours installés en Bosnie-Herzégovine ou en Serbie. À la demande de la Croatie, le HCR envisage de mettre fin au statut de réfugié, même si la réintégration de ces personnes en Croatie demeure difficile.

Par Bérenger Dominici La guerre de Croatie a provoqué d’importants mouvements de population : à la fin de la guerre, en 1995, on dénombrait 950.000 personnes déplacées – dont 300.000 réfugiés dans la Fédération yougoslave d’alors (Serbie et Monténégro), entre 30.000 et 40.000 en Bosnie-Herzégovine. Retrouvez notre dossier : Oluja : août 1995, la Croatie à la reconquête de la Krajina Les personnes ayant trouvé refuge dans les pays limitrophes y bénéficiaient jusqu’à présent de la protection internationale prévue dans la Convention de Genève de 1951 relative au statut des réfugiés. Aujourd’hui, quelque 49.000 personnes sont encore recensées sous ce statut (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous