Le Courrier des Balkans

Croatie : les artistes redonnent vie à l’ancienne aciérie de Sisak

| |

La première édition du festival Željezara avait lieu du 6 au 8 juin dans l’ancienne aciérie de Sisak. Troisième plus grand centre industriel de Croatie à l’époque yougoslave, la ville de 50 000 habitants est aujourd’hui sinistrée. En s’emparant de ce fleuron, les artistes entendent lui redonner un élan culturel qui relancera son économie, sur le modèle de Bilbao. Reportage.

Par Laetitia Moréni La lumière est allumée à tous les étages. Pour la première fois depuis vingt ans, le centre de recherche chimique de l’ancienne aciérie de Caprag, à Sisak, semble renaître. « Nous sommes ici pour apporter de la vie, pour faire un premier pas vers le futur, sans nostalgie », lance Božena Končić Badurina, l’une des vingt artistes qui ont réinvesti les grands halls de ce bâtiment industriel. Installée au quatrième, l’artiste zagréboise occupe l’une des multiples pièces longées par un couloir où les festivaliers sont invités à échanger durant trois jours autour des différentes œuvres exposées. « Je voulais qu’un ancien ouvrier vienne (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous