h-alter

Croatie : le scandale de la concession privée des autoroutes

| |

Pour financer le déficit abyssal des autoroutes croates, le gouvernement envisage de les céder en concession à des entreprises privées. Alors qu’il s’agit de trouver la bagatelle de quatre milliards d’euros et que la Croatie risque de rester endettée pour des années, le gouvernement cache les détails des contrats de concession et refuse tout débat public. Les syndicats et la société civile se mobilisent pour interdire ce nouveau bradage des biens publics.

Par Tamara Opačić En juillet dernier, le gouvernement croate a décidé de financer la dette publique des autoroutes croates par l’octroi de concessions. L’étude à l’origine de cette monétisation est restée longtemps cachée au public. Au moment de sa publication, les craintes des syndicats et autres militants de la société civile se sont avérées fondées. Seul le modèle des concessions a été envisagé pour combler cette dette, et les citoyens croates risquent fort de payer des pénalités en raison des promesses irréalistes faites aux concessionnaires sur l’augmentation du trafic des autoroutes. L’analyse de Bernard Ivčić, président d’Action verte (Zelena (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous