Slobodna Dalmacija

Croatie : le recours au droit international, seule issue face au blocage slovène ?

| |

Renforcée par son entrée dans l’Otan, la Croatie ne veut pas pour autant laisser de côté ses ambitions européennes. Les négociations européennes sont pourtant toujours suspendues au blocage slovène. Pour sortir de l’impasse, Zagreb compte sur le droit et la Cour internationale de Justice. Cependant, ce recours juridique pourrait considérablement retarder le processus de négociations, et donc l’adhésion de la Croatie à l’UE.

Le blocage slovène aux pourparlers sur l’entrée de la Croatie dans l’Union Européenne n’est pas une fatalité. Le Président Stjepan Mesić, le Premier ministre Ivo Sanader et le Président du Sabor croate Luka Bebić en sont convaincus. Ils ont conclu mardi 7 Avril que la meilleure solution pour relancer le processus d’adhésion se trouve dans l’application du droit international. Ainsi, peu après la célébration au cours de laquelle le Président Mesić a hissé le drapeau de l’Otan, celui-ci a déclaré que « la Croatie, en rejoignant l’Otan avait atteint l’un des deux objectifs stratégique de sa politique extérieure ». « J’espère que nous (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous