Jutarnji list

Croatie : le grave dérapage d’Ivo Josipović sur les criminels de guerre

| | |

Après le soutien apporté par la Première ministre aux généraux croates condamnés par le TPI, c’est au tour du Président Josipović de les défendre et de remettre en cause les jugements de La Haye. Engagé dans un processus de réconciliation avec la Serbie depuis son élection, Ivo Josipović a dérapé dangereusement. Cherche-t-il à satisfaire une ambition électorale en brossant dans le sens du poil l’opinion publique croate très majoritairement favorable aux « sauveurs de la nation » ? Le point de vue d’Index.

Par Tomislav Klauški Mercredi 21 septembre, le Président a rencontré les Croates de New York. Ils étaient nombreux à s’être réunis dans les locaux de la mission permanente de la République de Croatie auprès de l’Onu. Ils ont écouté avec attention le président Ivo Josipović qui leur a exposé une analyse de la situation du pays. Retrouvez nos dossiers : Oluja : la Croatie célèbre l’anniversaire de la reconquête de la Krajina TPI : Ante Gotovina, criminel de guerre et « ami de la France » Dans cet rencontre, la diaspora croate s’est montrée particulièrement intéressée par la position du Président sur le fonctionnement du TPI et les jugements (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous