Novosti

Croatie : le droit à l’avortement est-il menacé ?

| |

Le Réseau des femmes de Croatie s’inquiète des violations flagrantes du droit des femmes à disposer librement de leur corps dans des hôpitaux publics agréés et cliniques du pays. En cause notamment : un droit à « l’objection de conscience », qui limite l’accès à l’avortement dans certaines villes de Croatie.

Par Mirna Jasić Sous le slogan « Pas de retour en arrière, nous voulons avorter dans la légalité ! », manifestants et manifestantes se sont rassemblés le 28 novembre sur la place St Marc, à Zagreb. Ils arboraient des bannières et des cintres, envoyant un message clair : ne laissez pas les femmes avorter à nouveau seules à l’aide de cintres. « Dès que nous avons entendu que certains hôpitaux croates avaient transformé la clause de conscience individuelle en clause de conscience collective, nous avons envoyé une réclamation au gouvernement et au Ministère de la Santé. Nous y demandons quels sont les établissements médicaux en question, de (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous