Osservatorio sui Balcani

Croatie : la « mode » oustachie et néo-nazie fait fureur chez les jeunes

| |

Le port des symboles nazis et l’apologie du mouvement oustachi de la Seconde Guerre mondiale sont de plus en plus à la mode parmi les jeunes Croates. Derniers incidents en date : le concert du chanteur Marko Perković Thompson, le 30 mai à Zagreb, et une fête lycéenne à Makarska, placée sous le signe de la croix gammée... Pour la première fois, des sanctions légales ont été prises. Cette « mode » n’est pas bonne pour l’image de la Croatie, dans le contexte de pré-adhésion à l’Union européenne.

Par Drago Hedl La semaine dernière, le Tribunal de Zagreb a condamné un étudiant de 21 ans à une peine de 25 jours d’incarcération avec sursis et à une amende de 1.600 kune (environ 220 euros) pour avoir porté un chapeau orné d’un grand « U », symbole du mouvement pro-nazi oustachi de la Seconde Guerre mondiale, lors du concert du chanteur controversé Marko Perković Thompson, qui s’est tenu le 30 mai dernier à Zagreb. Puisque la Croatie ne dispose pas de loi spécifique permettant de condamner le port des symboles nazis, le jeune homme a été condamné pour trouble de l’ordre public, sur la base de la Loi sur les regroupements publics. Il sera (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous