IWPR

Croatie : la justice présente enfin la facture des crimes de guerre

| |

Après bien des tiraillements légaux, Branimir Glavas, influent politicien croate, ancien cacique du HDZ, aujourd’hui député indépendant, a été arrêté le 26 octobre. Il est soupçonné d’avoir joué un rôle actif dans les crimes de guerre commis contre les civils serbes dans la région d’Osijek.

Par Goran Jungvirth L’un des politiciens les plus influents de Croatie de la dernière décennie et membre indépendant de l’Assemblée, Branimir Glavas, a été placé en état d’arrestation ce 26 octobre dans une prison du district de Zagreb, peu de temps après avoir vu son immunité levée pour la seconde fois en cinq mois. Branimir Glavas, qui a été maire et commandant de la défense dans la ville d’Osijek, dans l’est de la Croatie, aux premiers temps de la guerre de 1991-1995, est sous le coup d’une enquête dans deux causes qui sont devant les tribunaux. Glavas aurait ordonné la torture et le meurtre de civils serbes à Osijek en 1991. Fondateurs de l’actuel (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous