Novosti

Croatie : la guerre du cyrillique enflamme toujours Vukovar

| |

Deux semaines après la pose des premiers panneaux « bilingues » sur les administrations publiques de Vukovar, la mobilisation ne faiblit pas. Les anciens combattants croates refusent la présence de l’alphabet cyrillique dans cette ville symbole. L’opposition de droite fait bloc contre le gouvernement, tandis que la population serbe locale rappelle qu’elle a plus besoin d’emplois que d’alphabet cyrillique...

Par Dragana Bošnjak Chaque jour ou presque depuis le 2 septembre, ils sont des centaines, parfois des milliers, venus de toute la région, à battre le pavé de Vukovar... La dernière grande manifestation a eu lieu samedi 14 septembre. Retrouvez notre dossier : Serbo-croate/croato-serbe : les avatars très politiques d’une langue autrefois commune Les cortèges font le tour des principaux bâtiments publics, sans oublier l’hôpital de Vukovar. En passant devant le Consulat de Serbie, les manifestants scandent « Ici, c’est la Croatie ! ». Le Premier ministre, Zoran Milanović, et le ministre de l’Éducation, Željko Jovanović, en prennent également (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous