Croatie : la bataille de Zagreb divise la gauche rouge et verte

| |

Rien ne va plus au sein de la coalition de la gauche rouge et verte, qui avait créé la surprise lors des élections législatives de juin 2020. Sa composante principale, Možemo, veut s’allier avec le Parti social-démocrate (SDP) pour tenter de prendre la mairie de Zagreb, un choix qui a provoqué le départ des éléments les plus à gauche.

Par Dimša Lovpar Ce n’était qu’une question de temps. Le divorce, qui couvait pratiquement depuis le départ et la convention de Šibenik, en 2018, était devenu une évidence avant même les élections législatives de juin dernier et la percée de la coalition de la gauche rouge et verte. Ainsi, l’un des fondateurs de Možemo, Ivo Špigel, avait publiquement regretté le partenariat avec le Front ouvrier (Radnička Fronta, RF) quand sa dirigeante, Katarina Peović, avait eu le toupet de défendre une réforme de l’impôt, pour le rendre plus égalitaire. Depuis, le torchon n’avait plus cessé de brûler, les piques médiatiques des uns et des autres faisant les (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous