IWPR

Croatie : La condamnation de Sakic ouvre à Tudjman les portes d’Israël

| |

Le procès et la condamnation à 20 ans de prison du commandant du camp de la
mort, Dinko Sakic, âgé de 78 ans, ouvre de nouvelles perspectives à la Croatie
et à son président Franjo Tudjman, y compris celle d’une visite d’Etat en
Israël.

Par Drago Hedl à Rijeka (rédacteur en chef pour les Affaires Intérieures du quotidien Novi List de Rijeka et un collaborateur régulier de l’IWPR). Lorsqu’un tribunal de Zagreb a condamné au début de cette semaine, Dinko Sakic, ancien commandant du camp de la mort de Jasenovac, à 20 ans de prison, cela a mis fin à l’un des derniers procès pour crimes de guerre de la seconde guerre mondiale et ouvert de nouvelles perspectives internationales pour le Président croate, Franjo Tudjman. Bien que l’Oustachi âgé de 78 ans ait refusé de se repentir pour les atrocités commises sous son autorité contre les Juifs, les Serbes, les Roms et ses concitoyens (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous