Le Courrier des Balkans

Croatie : la compagnie pétrolière INA va-t-elle se faire avaler par le géant russe Rosneft ?

| |

L’État croate va-t-il vendre des parts de la compagnie pétrolière INA au géant russe Rosneft ? C’est la question qui agite ces dernières semaines les milieux économiques en Croatie, et ce, à quelques jours d’une rencontre de la dernière chance entre les représentants croates et ceux de la compagnie hongroise MOL, également propriétaire de l’entreprise pétrolière, afin de restructurer l’entreprise.

Par Claire Vallet (avec Index et Poslovni Dnevnik) « Nous allons privatiser Petrokemija, c’est urgent et le plus tôt sera le mieux », a déclaré lundi 9 septembre, Ivan Vrdoljak, le ministre croate de l’Économie, sur les ondes de la radio croate. L’État croate n’a l’intention de conserver que 25% plus une des parts de l’entreprise pétrochimique. Dès fin juillet, il a commencé à chercher des investisseurs. Selon le ministre, les groupes Borealis (Abou Dhabi 64%, Allemagne 36%), Agofert, des entreprises russes et peut-être le Norvégien Yara, le plus grand producteur d’engrais azotés à base de nitrate au monde, sont susceptibles d’entrer dans les (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous