Novi List

Croatie : l’UE met son grain de sel dans les semences

| |

Les agriculteurs et les maraîchers devront obligatoirement utiliser des graines de semence standardisées et unifiées selon les directives européennes lorsque la Croatie fera son entrée au sein de l’Union. L’utilisation d’anciennes graines ou d’espèces rares, même à titre privé pour le jardinage de loisir, sera désormais punie par la loi - du pain béni pour les grandes multinationales de l’industrie agro-alimentaire.

Par Denis Romac Cette nouvelle a vivement agité les militants de nombreuses organisations et associations européennes de protection de l’environnement qui se battent pour le maintien de variétés de graines de semence anciennes et rares - depuis longtemps dans la ligne de mire des entreprises multinationales. Ils estiment que la décision de la Commission européenne pourrait mettre en péril la souveraineté des pays membres à préserver la diversité génétique des variétés semées. Retrouvez notre dossier : Agriculture et gastronomie : le bio, atout majeur des Balkans Actuellement, trois des plus grandes multinationales – Monsanto, DuPont et (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous