Jutarnji list

Croatie : l’étau de la justice se resserre autour de Tomislav Mercep

| |

Miro Bajramovic, un des cinq membres de la formation militaire de Tomislav Mercep inculpés pour des crimes commis contre des civils serbes dans la région de Pakrac en 1991, s’est rendu il y a une semaine à la prison de Remetinac, à Zagreb, pour purger une peine de prison. Cette inculpation relance l’enquête contre le chef de milice croate Tomislav Mercep.

Par Ivanka Toma Miro Bajramovic, un des cinq membres de la formation militaire de Tomislav Mercep [1] inculpés pour des crimes commis à Pakracka poljana en 1991, s’est rendu il y a une semaine à la prison de Remetinac, à Zagreb, pour purger une peine de prison. Selon des sources du Ministère de la justice, Bajramovic ne s’est pas présenté pour ses crimes à Pakracka poljana, mais pour tout un autre délit. Nous n’avons pas pu obtenir d’informations concernant la peine pour les crimes de Pakracka dolina, pour lesquels Bajramovic a été, il y un an, condamné à quatre ans de prison. Malgré le fait que l’unité de Tomislav Mercep soit liée à toute une (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous