Jutarnji List

Croatie : « L’État est responsable du crime et doit arrêter tous les mafieux »

| |

L’assassinat par les milieux mafieux d’une jeune fille de 26 ans, Ivana Hodak, fille de l’avocat du général croate Vladimir Zagorec, montre à quel degré en est arrivé le crime organisé en Croatie. Le seul renvoi des ministres de l’Intérieur et de la Justice n’est pas suffisant : les autorités croates doivent enfin réagir par des mesures sérieuses et radicales. L’éditorial de Davor Butković, dans Jutarnji List.

Par Davor Butković Jusqu’à maintenant, ils ne tuaient pas les enfants. Éventuellement, ils les prenaient en otage. La bande de Hrvoje Petrač, Novica Petrač et Ica Mateković avait ainsi enlevé le fils de Vladimir Zagorec (et ils prétendaient posséder une liste des autres enfants dont la pris en otage était rentable). Des années avant l’enlèvement du fils de Vladimir Zagorec, Luka Rajić a décidé de quitter la Croatie et d’emmener ses enfants en Suisse. Cependant, ce n’étaient que des prises en otage et des menaces d’enlèvement. Ils ne tuaient pas les enfants avant la liquidation de Ivana Hodak, 26 ans, fille de Zvonimir Hodak, avocat de Vladimir Zagorec, ce (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous