Osservatorio sui Balcani

Croatie : Jadranka Kosor exclue du HDZ, la droite poursuit sa descente aux enfers

| |

Rien ne va plus au HDZ. Au plus bas dans les sondages, le parti conservateur - jadis forteresse imprenable - n’arrive pas à remonter la pente. Dernier épisode en date de sa lente agonie, l’exclusion de son ancienne chef et Première ministre Jadranka Kosor par celui qu’elle avait installé à la tête du parti, Tomislav Karamarko. Le HDZ parviendra-t-il à se remettre des scandales de corruption qui lui valent l’opprobre général ?

Par Drago Hedl La purge se poursuit au à l’Union démocratique croate (HDZ) : début mars, le parti conservateur a démis de ses fonctions, son ancienne dirigeant et Première ministre Jadranka Kosor. L’objectif de l’actuel chef du HDZ, Tomislav Karamarko : resserrer les rangs avec une main de fer. Vendredi 1er mars, l’ancienne Première ministre croate (2009-2011), Jadranka Kosor, a été exclue du HDZ, qu’elle avait guidé de juillet 2009 à la fin mai 2012. Son parti lui a donc réservé le même sort qu’à son prédécesseur, Ivo Sanader, renvoyé début 2010. Ironie du sort, c’était justement Jadranka Kosor qui l’avait mis à la porte, alors que Sanader l’avait (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous