Croatie : le HDZ définitivement condamné pour corruption dans l’affaire Fimi Media

| |

Dix ans, c’est le temps qu’il aura fallu à la justice pour rendre son verdict dans l’affaire Fimi Media, la plus retentissante affaire de corruption de l’histoire du pays. Et c’est la première fois qu’un parti politique est définitivement condamné pour corruption en Croatie.

Par Dimša Lovpar L’ancien Premier ministre Ivo Sanader et son parti, l’Union démocratique croate (HDZ), ont été définitivement reconnus coupables d’association de malfaiteurs en vue de commettre un délit, en l’occurrence de détournement de fonds publics. Dans cette affaire, Ivo Sanader et le HDZ ont détourné quelque 70 millions de kuna (près de dix millions d’euros) entre 2003 et 2009. Alors qu’il était Premier ministre, il s’était entendu avec les directeurs de plusieurs entreprises d’État pour que celles-ci concluent des contrats avec Fimi Media, une société privée de marketing, et lui paient des services, fictifs ou réels mais toujours (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous