Feral Tribune

Croatie : Feral Tribune en danger, la liberté de la presse menacée

| |

Le fameux hebdomadaire de Split, Feral Tribune, pourfendeur du nationalisme et de la corruption, véritable conscience morale et satirique de la Croatie, n’est pas dans les kiosques cette semaine. Les comptes du journal ont été saisis pour un retard de paiement de TVA. En cause : une lourde fiscalité qui étouffe la presse, mais aussi la dictature des annonceurs et des lobbies médiatiques, décidés à faire taire une voix critique. Le « marché de la presse » n’est pas plus libre que sous Tudjman, dénonce la rédaction de Feral.

Par la rédaction Feral Tribune, le journal croate le plus récompensé, n’est pas sorti cette semaine. On ne sait toujours pas si et quand les prochains numéros se trouveront dans les kiosques. Le fait que Feral ne soit pas en vente, après quatorze années de parution régulière, est le résultat des problèmes auxquels la rédaction est confrontée depuis longtemps, mais qu’elle n’est pas en mesure, malgré de grands sacrifices, de surmonter. Le récent blocage de notre compte par l’État, qui a prélevé de force un demi-million de kunas (environ 66.000 euros) au titre des TVA impayées, a financièrement détruit notre maison de sorte que, depuis des mois, les (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous