Croatie : pour faire face à l’exode, l’appel à la main d’oeuvre étrangère

| |

Les Croates quittent massivement leur pays, au point que les entreprises sont confrontées à un déficit de main d’oeuvre et vont recruter plus de 40 000 travailleurs à l’étranger en 2019. Désormais, les employeurs se tournent vers l’Ukraine.

Par Nikola Radić (Avec Radio Slobodna Evropa) - En 2019, la Croatie devra embaucher 42 000 travailleurs étrangers, notamment dans le secteur du bâtiment (7800 personnes), dans celui du tourisme et de la restauration (10 611), dans la construction navale (1410), mais aussi dans l’agroalimentaire (1200) et le commerce (2200). Selon le ministre du Travail, Marko Pavić, ces mesures « encourageront la croissance économique », estimée à 2,9% pour 2019. Bien que la Croatie dispose déjà de 38 000 infirmières, le pays sera obligé de faire appel, pour la première fois, à 120 infirmières et à 460 aides-soignantes étrangères. L’adjointe du ministre, (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous