Croatie : l’étrange « chemin de croix » du révisionnisme oustachi

| |

Les commémorations annuelles du massacre de Bleiburg pourraient bientôt être transférées à Udbina, un petit village de la Lika, où se dresse l’église des Martyrs-Croates. Un projet ouvertement révisionniste soutenu par l’aile ultra-conservatrice de l’Eglise catholique.

Traduit par Chloé Billon (article original On trouve sur le site officiel de l’église des Martyrs-Croates d’Udbina, une petite commune de Lika, une liste de 249 plaques commémoratives des « champs d’honneur croates » dans toute l’histoire nationale. Ces plaques sont apportées par des citoyens, des associations et diverses organisations dans le but de construire dans la cour de l’église un mur mémoriel. Une personne dont nous n’avons pas réussi à établir l’identité a également déposé au pied du mur une plaque portant l’inscription « Jasenovac, 1941-1948 ». Ces trois années d’après-guerre, de 1945 à 1948, font référence à un mystérieux « camp de la (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous