B92

Croatie : du nouveau sur les massacres de Serbes à Osijek durant la guerre

| |

Fin 1991 et début 1992, des civils serbes ont été assassinés à Osijek, la capitale de la Slavonie croate, alors assiégée par les milices serbes. Un témoin, Krunoslav Fehir, confirme que ces crimes ont bien été commis sous les ordres de Branimir Glavas, alors représentant du Président Tudjman dans la ville. Maintenant dissident du HDZ, Glavas est toujours l’homme fort de la vie politique locale.

Krunoslav Fehir précise que ces crimes ont été commis par les membres de la soi-disant « Unité de Branimir » à Osijek. On leur avait dit qu’il s’agissait de tchétniks et de terroristes, et non pas de civils. Dans sa déclaration à la télévision croate, Krunoslav Fehir accuse lourdement Branimir Glavas. « Bien sûr, il s’agit de Branimir Glavas, je n’avais que 16 ans lorsqu’il m’a mis dans la situation de tuer des civils exclusivement de nationalité serbe », dit-il. Fehir a aussi décrit son rôle durant la séance de torture de Cedomir Vuckovic et de Djordje Petrovic : « Nous les avons tabassé jusqu’à 9 heures du soir, et entre 21 heures et 21 heures 30, l’un des (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous