Vreme

Croatie : Critique du film "Maréchal"

| |

Le 4 mai 1980, par un jour ensoleillé, trois garçons de 11 ans discutent
de
choses et d’autres. L’un d’entre eux annonce : « Le camarade Tito est
mort ! ».
L’autre répond : « Oui, mais le camarade Tito vivra toujours dans nos
cœurs ». Le
troisième n’y comprend rien : « Attendez, les gars, il est mort ou pas ?
 »

Par Nebojsa Grujicic Dans le film « Maréchal » de Vinko Bresan, les habitants d’une petite île de la côte dalmate ont le même dilemme, vingt ans après. L’intrigue commence avec l’apparition du camarade Tito dans son costume de maréchal aux funérailles d’un vieux partisan, devant ses collègues, combattants de la Septième brigade dalmate. Les bruits de l’apparition de l’esprit du maréchal commencent à courir et le jeune policier Stipan vient faire une investigation sur l’île. En effet, « l’esprit » du maréchal est un malade mental échappé de l’asile local, revêtu du costume du maréchal chapardé au vieux « musée de la révolution » local. Il (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous