Radio Slobodna Evropa

Croatie : combien de cadavres sortiront-ils des placards de l’ère Tuđman ?

| |

150.000 anciens combattants qui n’ont jamais combattu, 350.000 faux électeurs toujours inscrits sur les listes, des faux invalides de guerre, des généraux qui touchent double pension et ne paient pas l’autoroute... Le gouvernement croate semble - enfin - décidé à faire le « grand ménage », mais est-il encore temps ? Des centaines de milliers de personnes comptent sur ces innombrables passe-droits pour survivre.

Par Ines Šaškor On ne peut pas dire qu’on ne savait pas. Que l’on ignorait que des centaines de milliers d’électeurs sont bidons, que des dizaines de milliers d’anciens combattants n’ont jamais porté l’uniforme, que 10.000 membres du Conseil de Défense croate de Bosnie-Herzégovine (Hrvatsko vijeće obrane, HVO) jouissent de droits en Croatie alors qu’ils n’ont pas combattu au sein de l’armée croate, qu’une dizaine de généraux reçoivent une double pension, à la fois en Croatie et en Bosnie-Herzégovine... Tous ceux qui devaient et voulaient savoir ont toujours su. Les gens non informés ont choisi de l’être. Ainsi, votre serviteur reconnaît qu’elle ne (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous