Jutarnji list

Croatie : « capitalisme populaire » et État-providence selon Ivo Sanader

| |

Au plus bas durant l’été, la Communauté démocratique croate (HDZ), le parti du Premier ministre Ivo Sanader, semble désormais en mesure de pouvoir remporter les élections législatives du 25 novembre, grâce à une habile politique de redistribution des richesses. Mise en vente d’actions pour les foyers les plus modestes, hausse des retraites et des pensions pour les anciens combattants, le Premier ministre parie sur un véritable « capitalisme populaire ».

Par Davor Butkovic Tout porte à croire qu’Ivo Sanader, Premier ministre et président du HDZ, a traversé des semaines particulièrement difficiles, surtout avec les élections qui s’approchent. D’abord, des rumeurs sur une responsabilité du gouvernement dans la tragédie des pompiers à Kornati ont commencé à circuler, créant un climat général défavorable au HDZ et mettant en péril son succès électoral. Les médias ont ensuite publié des informations provenant d’un document de la Commission européenne, affirmant que les négociations entre l’UE et la Croatie dans le domaine de la justice seront interrompues tant que la Croatie ne satisfera pas aux (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous