Le Courrier des Balkans

Croatie : à peine libéré, le maire de Zagreb retourne en prison

| |

Milan Bandić, le maire de Zagreb, n’a fait qu’un petit tour en liberté, avant d’être reconduit, mardi après-midi, à la prison de Remetinec. Accusé de corruption, l’édile avait exercé des pressions sur des témoins dès sa levée d’écrou. La décision de justice lui permettant de reprendre ses fonctions de maire a également été cassée.

(Avec Jutarnji list et Radio Slobodna Evropa) - Le Bureau de lutte contre la corruption et le crime organisé (USKOK) a demandé au Tribunal de Grande Instance de Zagreb de placer à nouveau le maire de Zagreb Milan Bandić en détention provisoire, dans le cadre de la nouvelle enquête lancée contre lui pour incitation à faux témoignage, falsification de documents et entrave à l’exercice de la justice. Là où l’affaire se complique, c’est que juste avant la demande de l’USKOK, les juges du Tribunal de Grande Instance avaient accepté l’appel de la défense de Milan Bandić, l’autorisant à reprendre ses fonctions de maire de Zagreb. Mais l’USKOK a agi avant que (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous