Vjesnik

Croatie : 90% des déchets dangereux ne sont pas stockés convenablement

| |

La Croatie, très insuffisamment dotée en infrastructures permettant la gestion des déchets dangereux, doit en exporter la majeure partie vers l’Union européenne. Le Ministère de la Protection de l’environnement se penche sur le problème, déclaré priorité absolue.

La Croatie manque d’infrastructures de base pour la gestion des déchets dangereux et est contrainte d’en exporter la majeure partie dans les pays de l’Union européenne. Selon les dernières estimations du Ministère de la Protection de l’environnement, la Gestion de l’espace commun et la Construction, seuls 10% des déchets dangereux en Croatie sont gérés d’une façon régulière et appropriée. Comme le souligne Nikola Ruzinski, Secrétaire d’Etat pour la Protection de l’environnement, il s’agit d’un des problèmes les plus importants dans son domaine et sa résolution est définie comme l’une des priorités absolues dans le cadre de la Stratégie pour la gestion des (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous