Osservatorio sui Balcani

Croates d’Herzégovine : il est temps de se tourner vers Sarajevo

| |

Rien ne va plus chez les Croates de Bosnie-Herzégovine, toujours écartelés entre Zagreb et Sarajevo. Loin des aspirations séparatistes des années 1990, les récentes divisions politiques risquent de marginaliser la communauté croate, à moins qu’elle ne comprenne enfin que son avenir passe plus par Sarajevo que par Zagreb.

Par Dario Terzic « Ici, c’est la Croatie ! Ici, c’est la Croatie ! » criaient les paysans croates des environs de Siroki Brijeg, à la frontière croato-bosniaque, en avril 1991, lorsque passaient les chars de l’Armée populaire yougoslave (JNA) en direction du camp de Kupres. La guerre en Croatie allait commencer et, pour ces paysans, ces chars s’en allaient tuer leurs frères. A cette époque, en Herzégovine, les manifestants unissaient les drapeaux croates à ceux de l’Islam. Ils étaient tous ensemble contre l’agresseur serbe. Alors que l’on évoquait une dissolution de la Yougoslavie, ils étaient nombreux à croire à un nouveau pays indépendant nommé (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous