B92

Crises en Syrie et en Ukraine : la Serbie criminalise le départ des volontaires à la guerre

| |

Le Serbie devrait prochainement amender sa législation pour criminaliser le recrutement de volontaires et leur départ sur des champs de bataille à l’étranger. Par cette mesure, Belgrade espère décourager les citoyens serbes qui seraient tentés de prendre les armes.

Des amendements à la loi serbe vont prochainement criminaliser le recrutement de volontaires et leur participation à des conflits armés sur le sol de pays étrangers. Une quarantaine de citoyens serbes se battraient actuellement hors des frontières du pays. Ces amendements ont pour but de dissuader les futurs candidats au départ. Retrouvez nos dossiers : • Les Balkans et les guerres de Syrie et d’Irak • Ukraine : le spectre de la guerre inquiète les Balkans Selon Meha Omerović, député du Parti social-démocrate de Serbie (SDPS), et président de la Commission pour les droits de la personne et les droits des minorités, « tous les citoyens serbes (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous