Osservatorio Balcani e Caucaso

Crise politique en Slovénie : Borut Pahor, l’homme à abattre ?

| |

Depuis son cuisant échec lors des trois référendums de juin dernier, le gouvernement de centre gauche est au plus mal. Et le départ de la charismatique ministre de l’Intérieur à la mi-août a fini de déstabiliser une coalition déjà en minorité au Parlement. Dans ce contexte, le Premier ministre Borut Pahor fait figure de bouc émissaire. Le prochain vote de confiance au Parlement constituera un vrai test pour lui. En attendant, le centre droit se prépare déjà à prendre la relève.

Par Stefano Lusa La crise politique en Slovénie pourrait aujourd’hui en être à son épilogue. Le Premier ministre slovène, Borut Pahor, ira chercher un vote de confiance au parlement. L’issue de ce vote reste encore incertaine. En effet, depuis des mois, l’exécutif n’a plus la majorité, mais il pourrait réussir à avoir le nombre nécessaire de vote au Parlement pour rester en place. Il doit en outre nommer cinq nouveaux ministres pour remplacer ceux qui l’ont quitté ces derniers mois. Les premiers à partir ont été les retraités de Desus, un parti qui s’est toujours comporté comme un syndicat et qui contestait depuis longtemps la réforme des des (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous