Adevarul

Crise politique en Roumanie : les milieux d’affaires ne cèdent pas à la panique

| |

Jeudi, le Parlement roumain a « suspendu » le Président Traian Basescu de ces fonctions. Vendredi pourtant, la Bourse de Bucarest est restée stable, et les analystes locaux et étrangers pensent que la crise politique n’aura pas de conséquences directes sur le développement économique et le climat des affaires. À terme, pourtant, l’instabilité politique pourrait se révéler dangereuse.

Par Cristi Stefan Les meilleurs baromètres de l’état d’esprit d’une économie sont la bourse et le taux d’échange de la monnaie nationale. À en juger selon les données de vendredi, il semble que le milieu économique n’a pas été affecté par les événements qui ont agité la scène politique roumaine. Si les investisseurs étrangers ont toujours des réserves face à la Roumanie, elles sont principalement de nature économique et non pas politique. Pendant que le Parlement débattait et votait finalement la suspension du Président Basescu, ce même 19 avril, les représentants du Groupe pour l’Economie appliquée (GEA), présentaient au Centre pour les études politiques (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous