Novinite

Crise politique en Bulgarie : la colère étudiante prend de l’ampleur

| |

Les unes après les autres, les universités bulgares se mettent en grève. Les étudiants se joignent au mouvement de protestation qui demande la démission du gouvernement et l’organisation de nouvelles élections.

La semaine dernière, des élèves avaient bloqué l’accès à l’université St Clément d’Ohrid de Sofia. Les autres centres universitaires du pays ont suivi. La dernière faculté à rester ouverte, l’Académie des Arts et du cinéma de Bulgarie est maintenant elle aussi occupée. Retrouvez notre dossier : En Bulgarie, la colère ne faiblit pas Les étudiants de l’université de Ruse ont fait une déclaration de soutien à la vague de manifestations qui submerge le pays, ils ont exprimé leur volonté « d’en finir avec la violation systématique de l’ordre constitutionnel. Personne ne reste indifférent aux conditions dans lesquelles nous vivons ». Ils demandent la dissolution (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous