Le Courrier des Balkans

Crise en Slovénie : la Cour constitutionnelle ne veut pas de référendum

| |

La Cour constitutionnelle slovène a déclaré « non recevable » la demande de l’opposition de soumettre à référendum deux lois d’austérité. L’opposition dénonce la « pire décision de l’histoire de la Cour constitutionnelle », qui s’aligne sur le gouvernement de Janez Janša. Vendredi, les syndicats appellent à des manifestations dans tout le pays.

Par Rodolfo Toè Le gouvernement slovène avait approuvé en octobre dernier deux lois très contestées sur la création d’une « banque poubelle » (bad bank), chargée de gérer les « crédits non performants » du secteur bancaire, et la privatisation accélérée des entreprises publiques. Retrouvez notre dossier : Crise et révolte sociale : la Slovénie brûle Selon le gouvernement, ces lois visait à éviter la mise en faillite du pays, mais les syndicats et l’opposition avaient demandé d’organiser une consultation populaire pour abroger ces lois, tandis que le gouvernement avait demandé à la Cour constitutionnelle d’utiliser son pouvoir pour empêcher le (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous