The Slovenia Times

Crise en Slovénie : la coalition gouvernementale vole en éclats

| |

Un parti de la coalition gouvernementale exige le départ du Premier ministre Janez Janša, embourbé dans un scandale de corruption. La « Liste citoyennne » donne un ultimatum de dix jours au chef du gouvernement pour quitter le pouvoir ou pour solliciter un vote de confiance du Parlement qu’il lui serait très difficile de remporter.

La coalition « Liste citoyennne » (DL) du président du Parlement Gregor Virant a exigé, samedi 12 janvier, que le Premier ministre Janez Janša démissionne, ou du moins qu’il sollicite un vote de confiance du Parlement au cours des dix prochains jours. Retrouvez notre dossier : Crise et révolte sociale : la Slovénie brûle S’exprimant après une séance du conseil de son parti, Gregor Virant a déclaré que la coalition actuellement au pouvoir pouvait demeurer en l’état, à condition que Janez Janša démissionne. Dans ce cas de figure, il croit que les pontes de la coalition formée autour des Démocrates (SDS) seraient en mesure de lui trouver un successeur. (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous