Le Courrier des Balkans

Crise en Roumanie : le ministre des Affaires étrangères révoqué pour son dérapage contre les manifestants

| |

Le Premier ministre Emil Boc a annoncé le limogeage de son ministre des Affaires étrangères pour ses « dérapages verbaux » contre les manifestants. Sur son blog, Teodor Baconschi les avait qualifiés de « banlieusards ineptes et violents ». De son côté, l’opposition cherche toujours la bonne stratégie pour contrer le pouvoir et provoquer des législatives anticipées.

Par Julia Beurq Dénonçant des « maladresses et dérapages verbaux », Emil Boc a annoncé la révocation de Teodor Baconschi lundi après-midi lors de la première session extraordinaire du Parlement depuis le début de la contestation sociale entamée le 11 janvier. Retrouvez notre dossier : Austérité en Roumanie : la population manifeste son ras-le-bol Le ministre des Affaires étrangères avait été désigné il y a une semaine pour ouvrir un dialogue avec la société civile. Il se trouvait alors à Bruxelles pour une réunion des ministres européens des Affaires étrangères. Le Président Băsescu a validé ce limogeage et accepté la nomination de Cristian (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous