H Alter

Crise en Croatie : rigueur et austérité, mais pas pour tout le monde !

| |

Des centaines de millions pour l’armée, les associations de vétérans, la visite du pape en juin dernier ou encore le pèlerinage militaire à Lourdes, sans oublier « l’information des citoyens sur l’UE »... La Croatie est en crise, le chômage explose, le pays vit au rythme de sévères mesures d’austérité, mais certaines dépenses semblent « incompressibles ». À un mois des élections du 4 décembre, H-alter passe au crible ces dépenses publiques.

Par Tamara Opačić 601 millions pour l’équipement militaire, 324 millions pour les missions de paix, un million pour le pèlerinage des militaires à Lourdes, 15 millions pour les associations de vétérans, plus de 400 millions à l’Église catholique, 8 millions pour la visite du pape, 231 millions pour la construction du pont de Pelješac, 25 millions pour les jeux d’hiver à Sljeme et 14 millions pour l’information des citoyens sur l’Union européenne... Ceci n’est qu’une partie de la liste des dépenses publiques en 2011, année où le chômage atteint des taux records en Croatie. La situation économique de la Croatie est loin d’être brillante – de (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous