Blic

Crise économique : la Serbie au bord de la faillite

| |

L’économie serbe est entrée en récession. Les comptes d’environ 60.000 entreprises sont bloqués à cause de leurs dettes envers l’État, les banques ou les fournisseurs, qui s’élèvent à près de 2,5 milliards d’euros. L’économie locale est au bord de l’asphyxie : les caisses de l’État sont presque vides alors que l’obtention de crédits étrangers devient une mission quasi-impossible. Seule note positive pour Belgrade, la possibilité d’un prêt de l’Union européenne, évoquée par le vice-Premier ministre.

Par Jelena Aleksić Le niveau de la production industrielle en décembre est tombé à son plus bas depuis 2005, et la chute des revenus de la TVA indique un affaiblissement continu. Les économistes pensent que les faibles revenus publics et le manque de liquidités de l’économie serbe annoncent une récession sérieuse. L’économiste Vladimir Gligorov a renoncé à ses pronostics précédents, qui prévoyaient un taux de change compris entre 100 et 110 dinars pour un euro. « Les données disponibles ne permettent pas de prévoir si la chute de la production sera de 2 ou de 5%, mais toutes les prévisions sont assez pessimistes. Une correction importante du taux de (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous