Osservatorio sui balcani

Crise économique : la Moldavie vote son budget d’austérité et s’endette auprès du FMI

| |

C’est dans un contexte de crise économique et financière aigüe, doublée d’une instabilité politique qui dure depuis dix mois, que le parlement de Chişinău a approuvé le budget 2010. Celui-ci prévoit des réductions de subventions et une forte augmentation des impôts que conteste l’opposition communiste. Bouffée d’air éphémère dans ce climat d’austérité : le FMI vient d’accorder un prêt de 574 millions de dollars au pays.

Par Iulian Lungu L’Alliance pour l’intégration européenne (AIE), qui est actuellement au pouvoir, a mis deux mois pour analyser la situation économico-financière du pays après huit ans de gouvernement communiste. Il en résulte une politique financière digne d’un pays qui se serre la ceinture. Le débat sur le budget Le Premier ministre, Vlad Filat, a affirmé qu’en l’état actuel des choses, l’objectif principal des finances était de garantir la survie de l’économie moldave, compte tenu de la situation laissée par le précédent gouvernement. « Ce document, au-delà des divergences d’opinion, doit constituer un tremplin pour la reprise de l’économie. (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous