Simerini

Crise bancaire et conflit avec Ankara : Chypre prend la présidence de l’UE en pleine tourmente

| |

Chypre a pris le 1er juillet la présidence de l’Union européenne, alors que le pays, toujours divisé, vient de demander à Bruxelles une aide financière pour sauver ses banques, très exposées à la dette grecque. De plus, les relations avec Ankara sont toujours très tendues après la découverte de gisements d’hydrocarbures en Méditerranée orientale.

Par Xenis Xenofontos Le Président Dimitris Christofias a qualifié le 1er juillet de « journée historique pour son pays », souhaitant pouvoir exercer « une présidence européenne réussie ». « Nous sommes prêts à relever ce défi difficile mais fascinant », a-t-il déclaré. De fait, cette présidence chypriote, huit ans après l’intégration à l’Union européenne, est considérée comme un test de maturité pour l’île. Elle devrait renforcer sa présence sur la scène internationale et européenne ; mais sur fond de crise socio-économique profonde et de campagne électorale. Les relations avec Ankara, compliquées récemment par la découverte de gisements d’hydrocarbures (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous