Osservatorio sui Balcani e Caucaso

Criminalité en Serbie : les nouveaux cadavres exquis de Belgrade

| |

Tout au long du printemps, une série d’attentats a secoué les milieux criminels de Belgrade, rappelant les épisodes sanglants du début des années 2000. La longue absence de gouvernement a certainement favorisé ces règlements de compte, mais la lutte contre le crime organisé constitue-t-elle vraiment une priorité pour les dirigeants du pays ? L’analyse de Stevan Dojčinović, journaliste d’investigation serbe.

Propos recueillis par Cecilia Ferrara Le 3 juillet 2012, à 14h00, Radojica Joksović, 32 ans, était assassiné par l’explosion d’une bombe placée sous sa voiture, actionnée à distance par un téléphone cellulaire. L’homme était originaire de Pljevlja, au Monténégro, tout comme le désormais célèbre Darko Šarić, trafiquant international et chef présumé des « guerriers des Balkans », une organisation liée aux cercles de Milan de la ’ndrangheta, la mafia des Pouilles. Le cousin de Radojica Joksović, Nebojša, arrêté en janvier 2010, aurait été l’un des lieutenants de Šarić en Italie. C’est aujourd’hui l’un des principaux témoins contre le chef mafieux en fuite. (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous