Blic

Crimes et justice en Serbie : « Je n’agis pas sous la pression »

| |

La justice serbe a remporté une grande victoire avec l’arrestation, en Espagne, des derniers membres du clan de Zemun, mais les dossiers brûlants s’accumulent : tentatives d’évasion des prisons, scandale des mines de Kolubara, corruption dans le secteur pharmaceutique... La ministre de la Justice Snežana Malović s’exprime sur les dernières affaires criminelles qui ont secoué le pays.

Blic : Sretko Kalinić et Željko Milovanović ont tenté de s’enfuir le 7 février dernier de la prison de Belgrade (lire notre article Serbie : les meurtriers de Đinđić et de Pukanić tentent de s’enfuir de prison). De quelles complicités bénéficiaient-ils ? Snežana Malović (S.M.) : Ils sont liés aux groupes criminels qui ont intérêt à recruter des tueurs professionnels qui travaillent pour eux. Ces groupes ont encaissé de rudes coups depuis que leurs dirigeants sont en prison, mais ils essaient toujours de travailler. Nous les en empêcherons. Blic : Avez vous des informations sur d’autres incidents que ces groupes pourraient tenter de créer dans d’autres (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous