B92

Crimes de guerre : lourdes peines de prison pour le « groupe de Gnjilane » de l’UCK

| |

Le Tribunal pour les crimes de guerre du Tribunal suprême de Belgrade a condamné vendredi neuf membres du Groupe de Gnjilane/Gjilan de l’Armée de libération du Kosovo (UCK) à de lourdes peines de prison. Ils sont accusés d’avoir perpétré massacres et tortures sur les populations serbes à l’été 1999. La défense fera appel et parle d’un « procès politique ».

D’autres membres de l’UCK, non encore identifiés, ont commis des méfaits de juin à septembre 1999, causant la mort de 80 civils serbes et de nationalité non albanaise, ainsi que l’enfermement illégal de 153 civils, relâchés par la suite. Aguš Memiši, Selimon Sadiku et Samet Hajdari ont écopé de 15 ans de prison chacun. Une peine de 10 ans a été prononcée pour Nazif Hasani, Burim Fazliju, Faton Hajdari et Ahmet Hasani, et 8 ans pour Ferat Hajdari et Kamber Sahiti. 
 Les accusés qui sont déjà en détention y resteront jusqu’à la confirmation définitive du verdict, tandis que ceux qui avaient bénéficié d’une relaxe fin 2010 ont l’interdiction de quitter leur (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous