Le Courrier des Balkans

Crimes de guerre : fin de cavale pour Azra Bašić, ancienne tortionnaire croate de Bosnie

|

Les autorités américaines ont arrêté le 15 mars Azra Bašić, une Croate de 51 ans accusée de crimes de guerre contre des civils durant le conflit en Bosnie. Azra Bašić, qui résidait à Stanton, dans l’État du Kentucky, est accusée d’avoir torturé et tué des Serbes dans trois camps de prisonniers de la municipalité de Derventa, dans le nord de la Republika Srpska, entre avril et juin 1992, alors qu’elle portait l’uniforme du Commandement croate de défense (HVO). Les autorités de Bosnie-Herzégovine ont demandé son extradition.

Par Philippe Bertinchamps L’arrestation d’Azra Bašić le 15 mars dernier à Stanton, dans le Kentucky, a mis « un terme à sa longue fuite devant la justice », a déclaré l’U.S. marshal Lorren ’Squirrel’ Carl. Considérant la « nature choquante » des accusations, a-t-elle ajouté, les agents fédéraux ont été soulagés d’avoir capturé la fugitive. Selon une plainte déposée par l’U.S. Attorney James E. Arehart, Azra Bašić est accusée d’avoir commis des crimes de guerre contre des civils serbes dans la municipalité de Derventa, entre avril et juin 1992, pendant la guerre en Bosnie. Les prisonniers auraient été enlevés près du village de Čardak aux alentours du 26 (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous